9 Jan 2023

Valais & EPFL : Des opportunités professionnelles et universitaires

Depuis l’ouverture du Campus Energypolis, à Sion en 2015, le cœur du Valais bat encore plus fort pour l’innovation et l’excellence. Ce pôle de formation et de recherche est notamment porté par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et la Haute école d’ingénierie (HEI). Il génère de nouvelles opportunités professionnelles et universitaires : les étudiants ont accès à des formations de choix dans les secteurs de l’énergie, de l’environnement et de la santé. Déjà en ébullition avec ses projets en construction à Sion, le Valais s’apprête à devenir une terre d’émulation.

Épicentre de la recherche scientifique du canton, le Campus Energypolis fait rayonner Sion et le Valais. Il a pour piliers trois institutions d’envergure : l’EPFL Valais-Wallis, la Fondation The Ark, incubatrice de start-ups, et la HEI, rattachée à la HES-SO Valais-Wallis. Sa situation au cœur de la capitale du Valais, près des voies de chemin de fer, atteste son caractère incontournable et sa mission, axée recherche et développement durable, ainsi que sa détermination à créer des synergies.

Boucle vertueuse et collaboration

C’est que ce véritable écosystème d’innovation est un hub universitaire. Chaque jour s’y croisent environ 1000 étudiants et professeurs, de la HEI et de l’EPFL, dans des bâtiments flambants neufs au sud de la gare. Les échanges y sont fructueux. Et concrétisent le souhait de la ville de Sion et du canton du Valais de créer une « boucle vertueuse ». Sur le campus, naissent des projets qui en engendrent de nouveaux ; des chercheurs se forment et sont recrutés, pour en embaucher d’autres. 

En clair : la collaboration est inscrite dans les gènes du campus et elle se vit à tous les niveaux. C’est en effet avec la même volonté d’offrir des opportunités professionnelles et universitaires qu’Energypolis a rejoint le réseau Switzerland Innovation. Sa vocation est de faciliter les interactions avec des entreprises internationales, des start-ups et des universités ou autres structures académiques, et donc d’être encore plus performant.

Placez votre entreprise au coeur de ces opportunités, louez des bureaux à Cour de Gare. Rentrez-en contact avec un de nos agents en remplissant le formulaire de contact.

Au plus près des enjeux de demain

Doté d’équipements scientifiques de pointe, le Campus Energypolis s’étend sur 30 000 m² rue de l’Industrie. Les collaborateurs de l’EPFL Valais-Wallis disposent pour leur part de plus de 8800 m² de locaux et de 13 laboratoires. L’institution compte cependant se développer. Elle construit en ce moment son pôle de recherche sur l’environnement alpin et polaire (ALPOLE) sur le site des anciennes presses du Nouvelliste aux Ronquoz. Sion aura ainsi un statut de ville spécialisée également grâce à la présence de l’Institut suisse de recherche polaire. 

Prête à accueillir d’autres acteurs de l’innovation, la capitale valaisanne est résolument en mutation. Le secteur de la santé, par exemple, aura son point de convergence dans le quartier de Champsec, au nord de la gare. Ce Pôle Santé bâti autour de l’Hôpital du Valais et de la Clinique romande de réadaptation entrera en fonction en 2023 et plus de 5000 personnes le fréquenteront chaque jour. Elles rencontreront sans doute les 400 collaborateurs attendus à terme de l’EPFL Valais-Wallis dans le quartier de Cour de Gare, qui doit être livré en 2024.

Le nouvel hôtel dans le quartier Cour de Gare, au coeur de la ville de Sion,  pourra accueillir des centaines de touristes et de professionnels.

Des opportunités aussi culturelles

Ville multiculturelle, avec 25 % d’habitants non suisses, Sion continue de s’internationaliser avec l’EPFL Valais-Wallis. Ses 218 chercheurs, dont 76 doctorants, proviennent de près de 40 pays différents. Plus de la moitié habite à Sion (55 %) et trois employés sur quatre, dans le canton. Pour répondre à leurs questions administratives, mais aussi culturelles, l’Office de l’intégration de la Ville se tient déjà à disposition. L’association Culture Valais recense, quant à elle, les cours et ateliers susceptibles de les intéresser en plus des événements culturels et expositions. 

Afin d’être accompagnés dans leur installation en Valais ou à Sion, les chercheurs de l’EPFL Valais-Wallis peuvent également s’appuyer sur celle étudiante de PolyValais. Surtout, ils pourront bientôt retrouver leurs collègues de la HES-SO, voire leur tandem linguistique, pour discuter opportunités professionnelles et universitaires à Cour de Gare. Le quartier possèdera notamment de très nombreux commerces et, cerise sur le gâteau, une salle de concerts et de congrès de 600 places. Entre ces animations et les espaces piétonniers de la ville, la qualité de vie est à la hauteur des conditions de travail, remarquable.

Téléchargez dès à présent la brochure Cour de Gare, en remplissant le formulaire.


Cour de Gare, une communauté de coworkers au cœur de la Ville de Sion.